5 raisons de consulter un(e) nutritionniste lorsqu’on est atteint de la maladie cœliaque

Écrit par Marjolaine Mercier.

wholegrainsbread

5 raisons de consulter un(e) nutritionniste lorsqu’on est atteint de la maladie cœliaque

Tout d’abord, qu’est-ce que la maladie cœliaque?

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune induite par l’ingestion de gluten, qui entraîne une dégradation d’origine inflammatoire du petit intestin chez les personnes génétiquement prédisposées. En d’autres mots, le système immunitaire de la personne atteinte se défend non seulement contre le gluten, mais attaque en plus son propre corps.

Environ 1% de la population serait atteint de cette maladie et les nouveaux diagnostics seraient en hausse, notamment dû à la récente mode du « sans gluten » et à une meilleure connaissance de la maladie, qui fait grimper le nombre de dépistages.

La maladie, lorsqu’elle est active, cause à divers degrés une absorption défaillante des éléments nutritifs (ex. en fer, vitamine D, acide folique, vitamine B12, B6, zinc, etc.) ; s’ensuivent alors différents symptômes et complications comme de la fatigue intense, une perte ou un gain de poids, de l’anémie, de l’ostéoporose, des problèmes gastro-intestinaux (diarrhée, nausée, ballonnements, douleurs abdominales, brûlures d’estomac, etc.), des migraines et même d’autres conditions comme l’infertilité ou des manifestations cutanées.

C’est donc plus qu’une simple intolérance !

La maladie cœliaque : ni une «intolérance» au gluten, ni une allergie

Une intolérance occasionne généralement que des symptômes digestifs, comme des crampes abdominales, des gaz, des nausées et des diarrhées, sans conséquence grave sur la santé. C’est le cas de l’intolérance au lactose, qui est une condition parfois associée à la maladie cœliaque.

Une allergie, quant à elle, peut causer une réaction très grave, voire un choc anaphylactique, suite à la consommation de l’allergène et potentiellement causer la mort.

Autrement dit, en cas d’intolérance alimentaire, il est normalement possible de manger une petite quantité de l’aliment problématique sans avoir de symptôme particulier, alors qu’avec une allergie, une quantité infime de cet aliment provoque une réaction qui peut être fatale!

La maladie cœliaque, si elle n’est pas traitée par l’alimentation strictement exempte de gluten à vie (et non contaminée par les aliments qui en contiennent), enclenche une réponse immunitaire anormale chez la personne atteinte, qui engendre de graves conséquences pour sa santé. En plus, les dommages peuvent parfois se manifester de façon sournoise, même sans symptôme!

Pourquoi consulter un(e) nutritionniste si l’on est atteint de maladie cœliaque (ou d’une autre maladie induite par le gluten)?

Plusieurs aliments frais et entiers sont naturellement sans gluten (ex. fruits et légumes, viandes, volaille, tofu, noix et graines, œufs, produits laitiers, riz, maïs, pomme de terre, etc.). Votre nutritionniste vous révèlera ainsi les divers aliments sur lesquels miser, ainsi que les fameuses céréales « SABOT » et autres aliments à éviter.

céréales

Toutefois, les exigences du régime sans gluten strict vont bien au-delà de l’achat d’aliments sans gluten! En effet, étant donné que la présence de quelques milligrammes de gluten peut enclencher de fortes réactions, il faut chercher à éviter toute contamination croisée avec des sources de gluten. Par exemple, même si les noix et graines sont naturellement sans gluten, les noix emballées peuvent avoir été en contact avec de minimes quantités de farine de blé lors du processus de transformation.

Bref, les personnes atteintes de maladie cœliaque ont beaucoup à gagner à consulter une nutritionniste! Voici 5 raisons importantes de nous consulter :

  1. Vous accompagner dans ce nouveau mode d’alimentation afin de conserver le plaisir de manger et la santé malgré les restrictions qui en découlent ;
  2. Connaître les pièges à éviter dans le choix d’aliments sans gluten et non contaminés et les précautions relatives à la gestion de la contamination croisée ;
  3. Diminuer les risques de carences nutritionnelles, qui réduisent le niveau d’énergie et l’état de santé général et qui peuvent engendrer des complications ;
  4. Acquérir des habiletés pour faciliter les sorties au restaurant ou entre amis et connaître les alternatives aux produits renfermant du gluten ;
  5. Avoir des réponses à vos questions, faire le point sur la panoplie d’informations qui circulent sur le web et connaître des ressources fiables!

Mise en garde – Éviter l’autodiagnostic!

Il existe d’autres maladies induites par le gluten dont le traitement est le même que celui de la maladie cœliaque : la dermatite herpétiforme (forme cutanée de la maladie cœliaque), l’ataxie au gluten et la sensibilité au gluten non cœliaque.

Pour votre santé, pour éviter des complications et peut-être même des restrictions inutiles, il est très important d’éviter de se diagnostiquer soi-même!

Si vous pensez être atteint de la maladie cœliaque ou d’une autre maladie induite par le gluten, il est important de consulter votre médecin ou gastro-entérologue avant d’entreprendre une alimentation sans gluten.  Le diagnostic se fait sous régime avec gluten (nécessaire au dépistage de la maladie), par un test sanguin et éventuellement, une biopsie de du petit intestin. Il peut s’avérer difficile de réintégrer les aliments qui contiennent du gluten, même en petite quantité, lorsqu’on a déjà retiré le gluten de son alimentation et qu’on en ressent des bienfaits. D’autre part, la personne atteinte mais non diagnostiquée, qui n’adopte pas une alimentation stricte sans gluten ou qui ne le fait qu’à temps partiel, se met à risque de plusieurs problèmes de santé et de complications.

D’autres maladies inflammatoires de l’intestin peuvent aussi occasionner des symptômes digestifs semblables à ceux de la maladie coeliaque, comme la maladie de Crohn. Il faut savoir que les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable pourraient voir leurs symptômes s’améliorer en évitant les aliments qui contiennent du gluten, mais celui-ci ne sera pas nécessairement le coupable… Une démarche approfondie est donc nécessaire avant de conclure quoi que ce soit!

Pour d’autres informations concernant la maladie cœliaque ou les autres maladies induites par le gluten, visitez le fqmc.org ou parlez à votre nutritionniste en prenant rendez-vous dans l’une de nos cliniques: 438-882-1719 ou info@marjolainemercier.com.

Au plaisir de vous aider!

Rédaction : Marie-Eve Deschênes Dt.p.

Révision : Maude Lagacé Dt.p et Marjolaine Mercier Dt.p.

Références :

  • Fondation québécoise de la maladie cœliaque. fqmc.org
  • OPDQ. Revue Nutrition Science en évolution. Allergies et intolérance alimentaires : au-delà des restrictions, vol.13 (n.2) Automne 2015. 
  • http://www.extenso.org/article/l-intolerance-alimentaire/ (page consultée le 14 octobre 2016).

Nos bureaux

86 boul. St-Luc
Suite #130
St-Jean-sur-Richelieu, Qc.
J3A1G1
1235 boul. Périgny
Suite #21
Chambly, Qc.
J3L 1W7
 
365 rue St-Jean
Suite #120
Longueuil, QC.
J4H 2X7
 
1400 rue Principale
Suite #207
Ste-Julie, Qc.
J3E 1R6

438-882-1719
 

Carte bureaux

Membres