Mon premier régime

Écrit par Marjolaine Mercier.

stopeating coursdenutrition

Voici le témoignage de Catherine, qui nous partage comment elle a vécu son premier régime.

Parfois, entre l'équilibre et l'obsession, la ligne est si mince...

"Il y a 4 ans, j’essayais mon premier régime. Il y a 4 ans, je commençais à tout calculer, à tout peser, bref, à mettre du stress dans mes recettes. Sans m’en rendre compte, je développais l’obsession de manger santé. J’avais le désir d’être mince et bien sûr, belle par le fait même. Je n’aurais jamais les mots pour démontrer à quel point ma dernière phrase est une illusion et le plus grand des mensonges que je me suis raconté.

Aujourd’hui, je réalise que j’ai été si malheureuse pendant un bon bout de temps. Pas seulement parce que je ne m’accordais pas le droit de manger ce dont j’avais envie, mais bien parce que j’associais les aliments à des catégories (bons ou mauvais). À chaque jour, à chaque repas, je vivais de frustration en frustration.

En moins d’un an, en plus de réduire mes sorties et les moments passés avec ceux que j’aimais, je n’avais que des pensées avec des chiffres (calories, grammes de protéines etc), des stratégies pour ne pas perdre le contrôle, des idées pour éviter à tout prix toutes les situations où j’aurais été « obligée » de manger ou de gouter à un repas qui contenait des ingrédients dans une quantité dont je ne connaissais pas le nombre de grammes. Je m’isolais.

Wow, vraiment… La ligne est si mince. Un premier régime peut tout faire basculer. Mon premier régime avait déclenché des symptômes associés à un trouble alimentaire.

Je me rappelle qu’une nuit, mon ventre criait si fort. J’avais tellement faim. J’avais pourtant mangé le même nombre de calories que d’habitude. À ce moment là, j’ai eu un déclic. Manger le même nombre de calories par jour en pensant que mon corps est un robot qui n’a aucune variation n’avait aucun sens. C’est tout le contraire. Notre corps sait exactement ce dont il a besoin, et mon corps me disait qu’il avait faim, qu’il avait besoin d’énergie, mais je ne l’écoutais pas. Je l’affamais.

Ça semble si simple de réaliser que tout ceci n’a aucun sens et que ce n’est pas sain, mais si difficile lorsqu’on le vit. Qu’est-ce qui est « sain » ou non? Encore ici, il ne fallait pas retomber dans l’obsession de manger seulement de aliments « sains »parce qu’on revient à en catégoriser les aliments comme bon ou mauvais. Avec le temps, au fil de mes lectures sur l’alimentation intuitive, avec les conseils de ma nutritionniste, et avec ceux de ma prof de yoga, j’ai trouvé mon équilibre.

Une de mes professeurs de yoga dit souvent : « Vous êtes comme des vagues dans l’océan. Aucune d’entre elles n’est identique, n’essayez pas d’être comme la prochaine ou celle qui vous précède. » C’est exactement ça. Aujourd’hui, je peux affirmer que je suis fière de qui je suis, des pieds à la tête. Je crois pertinemment que chaque individu possède un potentiel incroyable qui ne demande qu’à être exploité et mis de l’avant. Et qu’on ne doit pas entrer dans un moule. La beauté est dans la diversité.

Aujourd’hui, j’utilise qui je suis, je reconnais mes forces et mes faiblesses et c’est exactement ce qui me rend bien et heureuse dans mon corps et dans ma tête. Ce n’est pas le chiffre sur la balance qui dicte mon humeur de la journée, ni ma valeur personnelle. J’ai une relation saine avec mon corps et avec les aliments. J’aime bien manger et je bouge pour le PLAISIR et pas pour brûler des calories! Calories que je ne compte plus d’ailleurs, depuis longtemps. Bouger me fait sentir vivante et forte, je fais mon plein d’énergie. Pour moi bien manger consiste à déguster ce dont j’ai vraiment envie tout en écoutant ma faim. Du chocolat au café latté, en passant par les frites et les pâtes, je n’ai pas d’interdits. Je mange ce qui me plait et je me plais à cuisiner mes lunchs équilibrés. Je fais confiance à mon corps, une relation que je n’avais pas pris le temps d’entretenir de la bonne manière dans le passé. Aujourd’hui, je l’aime parce qu’il me permet de marcher, de vivre de magnifiques expériences et de profiter de la vie. Si toi qui lis ce message, tu te trouves à la croisée des chemins entre le contrôle alimentaire et l'écoute, crois-moi, fais confiance à ton corps et écoute ses besoins. Il t'en sera reconnaissant et avec le temps, tu te sentiras mieux dans ta peau."

yogaoran accueil

-Catherine

Nos bureaux

86 boul. St-Luc
Suite #130
St-Jean-sur-Richelieu, Qc.
J3A1G1
1235 boul. Périgny
Suite #21
Chambly, Qc.
J3L 1W7
 
365 rue St-Jean
Suite #120
Longueuil, QC.
J4H 2X7
 
1400 rue Principale
Suite #207
Ste-Julie, Qc.
J3E 1R6

438-882-1719
 

Carte bureaux

Membres